AccueilExpositionsDémarche artistiqueCVEnglish


ACQUÉRIR UNE ŒUVRE



Pour acheter, exposer
ou pour une commande spéciale,
contacter directement l’'artiste.


baillargeonsaulnier@globetrotter.net

       


  Nouvelles et événements

    Mutations, les métiers d'art de 1930 à aujourd'hui

Exposition collective au Musée d'Amérique francophone à Québec
https://www.mcq.org/fr/communique-presse?id=325149

    Ainsi...

Musée Marius-Barbeau, St-Jospeh de Beauce, 11 juin au 1e octobre 2017

    1e Biennale canadienne des métiers d'art

Art Gallery of Burlington, Ontario
19 août au 29 octobre

    L'espace de L'être

Expo collective, Michel Bois commissaire
Galerie Louise Carrier, Lévis
14  septembre au 4 octobre, 2017

    Ainsi...

Expo solo Galerie du Parc, 864, rue des Ursulines, Trois-Rivières  du 18 février au 25 mars 2018



TOUTE REPRODUCTION INTERDITE
ALL REPRODUCTIONS PROHIBITED

© 2007 Tous droits réservés
Carole Baillargeon.


Mise à jour du site réalisée
grâce à l'aide financière de






 Depuis mes débuts, mes recherches en sculpture traitent de l’'humain par le vêtement. Les significations et les fonctions qui lui sont associées se matérialisent dans une recherche plastique qui scrute ce véhicule familier qu’'est le vêtement, porteur de l’'expérience humaine.

Sculpteure, je choisis les matières et les modalités de leur transformation pour leur apport à l'œuvre. Cette importance que j’accorde aux matériaux et aux processus de fabrication s’inscrit dans le renouveau de l’art textile contemporain et dans la théorie de la médiologie (Debray, R., 2000) qui avance que la matière précède l’idée. Je souligne ainsi l’importance du geste originel, de ses racines historiques, de sa situation dans l’Histoire de l’humanité.

Cette orientation se développe dans une pratique hybride en arts visuels avec des référents à la scénographie, aux métiers d’art et à l'artisanat, par le travail avec différents matériaux (textiles, papiers, objets du quotidien, bois, métaux, céramique), et par des techniques (assemblage, couture, collage, clouage, entrelacement, moulage) qui ont en commun d'être simples et de requérir de la patience.

La matérialité des œuvres crée un rapport haptique avec le visiteur où le sens du toucher est interpellé, où des sensations kinesthésiques favorisent le ressenti des matières et de leurs propriétés, la perception de son corps dans l’environnement et le pouvoir de se transposer dans les éléments, comme on le fait en regardant un vêtement sur un cintre.

Par ces approches, je rends le corps présent malgré son absence, en le suggérant par ses contreparties et révélateurs que sont vêtements, mobiliers, outils et environnement matériel et culturel. J'évoque ainsi l'humain, sa complexité, sa vulnérabilité et son impermanence.


Texte additionnel (PDF)

 
L'arbre est dans ses feuilles, détail élément no 1, Photo Michel Gauvin


Résilient no 3